Gestion d’équipe et RH
Article
Nouvelle
Étude de cas
Portrait de formateur

Comment retenir vos talents? Pensez à ce que vous projetez

Qualitemps
par Qualitemps
13 novembre 2023
Qualitemps
Comment retenir vos talents? Pensez à ce que vous projetez

La rémunération est l’enjeu qui figure encore en tête de liste, dans l’esprit des salariés, lorsque vient le moment de choisir l’employeur vers qui effectuer les prochaines années de leur parcours professionnel. En d'autres termes, les conditions salariales sont majoritairement ce qui le fera rester. Le Baromètre « Welcome to the Jungle » d’Ipsos[1] révèle des données dont certaines nous ont fait réagir. Parmi celles-ci, on note que 36 % des salariés sondés mentionnent ne pas avoir connaissance de la stratégie de leur organisation concernant la marque employeur. De leur côté, 10 % des entreprises questionnées disent ne pas évaluer la marque employeur.  Oui, vous avez bien lu. 

Marque employeur : il est temps de s’y mettre

Nous ne sommes pas en train de dire que vous avez complètement manqué le bateau, si vous ne vous êtes pas encore préoccupé de votre marque employeur. Le concept peu parfois sembler flou ou difficile à appliquer pour certains dirigeants. L’agence Agendrix définit la marque employeur comme « l’ensemble des actions mises en place par une entreprise pour établir et faire rayonner sa réputation en tant que milieu de travail attrayant[2] ». On en conviendra, il est vrai que les paramètres sont plutôt larges. Néanmoins, elle concerne la préoccupation centrale des entreprises. Une marque employeur forte permet de déterminer sa culture d’entreprise, de cibler les bons candidats dès l’entrevue et de limiter le taux de roulement. « Ça permet aussi de savoir de quoi les employés ont besoin[3] », lance-t-elle. Alors, de quoi ont-ils besoin? Quels sont les enjeux et les défis que ces derniers cherchent à améliorer?

Le rapport Ipsos révèle qu’après avoir consulté leurs employés, 52 % des entreprises sondées ont mis en place des actions relatives à la flexibilité et au temps de travail. Également, 39 % d’entre elles ont répondu que des solutions en développement personnel ont fait le bonheur de certains. Un bon nombre d’organisations mentionnent qu’elles ont investi leurs énergies à créer un environnement favorisant la détente (31 %).

Agir pour retenir les talents

À la lumière de cette étude, le salaire est en tête du peloton des éléments qui retiennent les employés. Cela n’est pas tellement surprenant, alors que l’inflation continue de grimper et que le coût de la vie crée de plus en plus un fossé qui brime la clase moyenne. Parmi les 18-24 ans, cela dit, cette part s'élève à 34 % . Le chiffre le plus étonnant de ce rapport est définitivement le manque d’intérêt de 10 % des entreprises  à évaluer la qualité de leur marque employeur.

Bien que le salaire soit en tête de liste, le choix d’un salarié de se tourner vers un nouvel employeur ou de rester au sein de l’entreprise dans laquelle il évolue est également déterminé par la qualité des conditions de travail (31 %) et les avantages sociaux offerts (28 %).

Miser sur la formation et le développement professionnel s’avère payant! En effet, 89 % des répondants y accordent une place privilégiée. La forte majorité des organisations consultées ne restent pas les bras croisés lorsque vient le moment d’offrir à leurs employés des solutions alléchantes et flexibles pour les retenir. Permettre aux employés d’obtenir une assurance santé compétitive est un élément prisé par 88 % des employeurs. Finalement, un plus grand nombre de congés (et leur flexibilité!) est aussi priorisé par les dirigeants (86  %).

En conclusion

Est-ce que la marque employeur est encore un concept flou ou difficile à appliquer pour certaines organisations? À la lumière de cette étude, il semblerait que toutes n’ont pas la même facilité à appliquer concrètement cet enjeu dans leur milieu professionnel. Est-ce que les dirigeants devraient placer la qualité de la marque employeur en tête de leurs priorités? La réponse est affirmative. Caroline Boyce en parlait dans les pages de La Presse en 2022. « Les gens voient souvent la marque employeur comme un gros processus  parce que ça commence par un sondage. Viennent ensuite les groupes de discussion et le plan d’action des ressources humaines. Après, il y a la création de publicités et d’un slogan avant le lancement. La démarche prend de 6 à 12 mois. » Un processus parfois long, qui peut sembler effrayant à entreprendre, mais dont les retombées ne feront pas de doute. En autant que l’on commence à y songer dès maintenant… pour ne pas rater le bateau!

Pour aller plus loin : 

Rétention de talents : les clés pour fidéliser vos collaborateurs

[1] RHmatin. « Marque employeur : une perception différente entre décideurs et actifs ». 2 novembre 2023. 

[2] Agendrix. « Qu’est-ce que la marque employeur? ». 

[3] Laperrière, Émilie. « Ce qui se cache derrière la marque employeur ». La Presse, 4 novembre 2022.

Image by vectorjuice on Freepik 

Contactez-nous

Pour en savoir plus sur nos nouveaux services ou nous parler de vos besoins en développement de compétences, contactez nos spécialistes en formation au 514 380-0380 ou par courriel : formationsqt@qualitemps.ca.

Articles similaires

Voir tous les articles de blogue